Déjà 6 toitures installées ? On continue !

L’été c’est les vacances dit-on, mais à y regarder de plus, franchement on se demande… Une fois choisis nos installateurs, il nous restait un sacré chemin à parcourir pour passer du papier à la réalité.

La dernière ligne droite, souvent la plus longue…

Pèle mêle on citera obtenir les garanties bancaires nécessaires, finaliser le prêt bancaire, bâtir un planning hyper contraint de travaux durant l’été (parce que les travaux dans les écoles c’est quand même pas simple), commander les panneaux suffisamment tôt pour éviter les ruptures de stocks, sauter au dessus des obstacles dressés par le bureau de contrôle, ajuster le modèle économique au fur et à mesure des aléas, suivre les chantiers, préparer le raccordement, j’en passe et des meilleurs.

Des aléas nous en avons eu. L’été a été chaud pour les nombreux bénévoles d’Energ’Y Citoyennes ! Mais notre collectif avait une botte secrète pour passer tous les obstacles. Claire, notre stagiaire hyper motivée qui a pendant 3 mois magistralement guidé notre cordée pour éviter les crevasses profondes qui apparaissaient le long de notre périple. On en a sué c’est certain, mais la bonne nouvelle c’est que nous avons beaucoup appris et que maintenant nous savons faire.

6 toitures déjà installées, 6 autres en cours

IMG_1289
L’école Pont de Vence à Saint-Égrève

 

 

ecole monta saint egreve
Sur l’école Monta à Saint-Égrève

 

IMG_0852
L’église Saint-Ferjus à La Tronche (désolé pour ce vilain montage…)

 

IMG_0389
L’école Coteau à La Tronche

C’est donc avec le cœur léger et serein que nous attaquons le mois de de septembre. Au moins 6 toitures déjà construites. Les 6 autres à venir d’ici la Toussaint. 108 kWc de puissance installée ou en passe de l’être représentant la consommation de 2000 box internet. C’est un joli premier pas qui en appellera d’autres. Dès novembre cette 1ere tranche produira sur Échirolles, Eybens, Grenoble, La Tronche et Saint-Égrève.

Ces installations dureront bien plus de 30 ans ! Bien au delà des tarifs subventionnés. Pour qui sait voir loin, ces installations photovoltaïques seront des rentes pour nos enfants, petits-enfants et notre territoire.

 

Trois fois plus de puissance en 2018

Aussi nous ne nous arrêtons pas.
La seconde vague de notre projet est également lancée depuis cet été. Notre objectif est désormais d’installer au moins trois fois plus de puissance en 2018. Les tarifs d’achats, sur lesquels nous nous appuyions pour l’instant pour trouver un modèle économique, ont changé  en mai dernier. Nous devons redécouvrir quelles toitures nous pouvons désormais raisonnablement cibler. Exit le remplacement des tuiles par de panneaux photovoltaïque, désormais la France appliquera comme ses voisins la règle du surimposé (panneaux photovoltaïque au dessus des toitures).

À court terme, nous cherchons des toitures plus grandes allant jusqu’à 600m2 pour démultiplier notre impact et être plus robustes. Les bénévoles d’Energ’Y Citoyennes qui ont initiés cette nouvelle tranche s’attachent à étudier le potentiel d’autres communes et d’autres typologie de bâtiments (Varces et Risset, Saint Martin d’Heres, etc.).
Une dynamique renouvelée est lancée. Elle aura besoin d’huile de coude pour être concrétisée. Car au delà de la bienveillance c’est bien l’engagement concrets d’hommes et de femmes qui permettra à notre projet fou d’avoir un impact et de durer dans le temps.
Nous avons le droit de rêver. Nous avons le devoir d’être ambitieux. Aussi avons nous besoin de toutes les petites ou grandes motivations! C’est pourquoi nous vous convions à nous rejoindre pour participer à nos groupes de travail, à travailler à nos cotés même si vous ne connaissez rien au solaire, à être les ambassadeurs de notre projet.

Nous créerons des richesses pour tous et nous pourrons ensemble rendre notre territoire plus durable si nous le voulons assez fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *